Biographie

EN PSYCHANALYSE

Marie-Thérèse Maltèse-Milcent

Biographie

Repères d’un parcours en continu :

 

- Psychanalyste.

- Membre du Quatrième Groupe OPLF (Organisation Psychanalytique de Langue Française).

- DESS et DEA de Psychopathologie clinique, René Descartes, Paris V.

- Consultante à l’Hôpital de La Pitié Salpêtrière et à Hérold (Adultes et adolescents).

- Enseignante au cercle de la Librairie.

- Editeur : Responsable collection d’Albums pour Enfants : Le Sarment/Hachette. Le cerf.

- Emission T.V : Présentatrice de livres et interviews : France 2 « Le jour du Seigneur ».

- Chronique : Relations Parents-Enfants : Revue « Le Messager ».

- Secrétaire de rédaction de la revue « Topique ».

- Recherche et séminaire : Comment la fille peut devenir femme et mère ?

 

 

Bibliographie

 

- Livres :

 

MALTÈSE M-T., L'un n'est pas l'autre - Se Différencier pour vivre et aimer, Paris, Épi-Desclée de Brouwer, 1991

Résumé : Prendre conscience du passé dans le présent, c’est admettre l’urgence de ne pas le subir, de le questionner afin de trouver des issues possibles aux situations qui pourraient paraître désespérées. L’auteur invite à réfléchir sur les mécanismes à l’œuvre dans la personnalité, à chercher et à découvrir ce qui, à notre insu, met en mouvement nos actes

et nos élans.

 

MALTÈSE M-T., Jean Dechanet, l'Ermite du Valjouffrey, Paris, Ed. du Cerf, 1981

 

MALTÈSE M-T. et MILCENT E., De commencement en commencement - Itinéraire d'une déviance - Entretiens avec

Marie-Thérèse Maltèse et Ernest Milcent par Bernard Besret, Paris, Le Seuil, 1976

 

MALTÈSE M-T. et MILCENT E., L'avenir de Dieu, Paris, Grasset et Fasquelle, 1974

 

- Articles :

 

MALTÈSE-MILCENT M-T., De l'écoute à sa transmission in Topique 97, L'écoute transmise, 77-92, Le Bouscat, L'Esprit du Temps, 2006

Résumé : L’écoute fait partie de ces notions considérées comme allant de soi. Non seulement on lui accorde un sens partagé, mais encore une acquisition généralisée. Cet article s’intéresse à celle qui occupe l’espace de la clinique, là où s’implique et circule la connaissance analytique. Plusieurs questions s’imposent: - Que s’agit-il d’écouter: le narratif, l’infantile du sujet, l’immanence de la séance? – Quelle est sa fonction dans la pratique? Après des acquis théoriques de plus d’un siècle, une écoute sans savoir et sans désir est-elle possible? Avoir été écouté suffit-il à pouvoir écouter à son tour? La transmission se situerait-elle dans la capacité élaborative? Se ferait-elle dans une lignée de psychanalystes passés et à venir? L’écoute diffère-t-elle selon le cadre de référence? Autant d’interrogations qui seront discutées en passant par celle de la nécessité pour l’analyste, à l’instar de toute personne en état de créativité, de se laisser conduire par les processus primaires et secondaires sans contrôle ni maîtrise.

 

MALTÈSE-MILCENT M-T., Rôle des groupes de travail dans la formation psychanalytique in Bulletin d'information IV°G. 39, 2005

 

MALTÈSE-MILCENT M-T., De la nécessité de croire in Topique 85, Les spiritualités, 229-237, Le Bouscat, L'Esprit du Temps, 2005

Résumé : Déjà publié en 1993, dans la revue Rencontres avec Jean Sulivan éditée par l’Association des Amis de

Jean Sulivan, 20 rue Labrouste 75015 Paris et je remercie, ici, Édith Delos de m’en avoir accordé l’usage, cet article tend à développer l’idée puissante, depuis les civilisations préhistoriques, d’une négation de la mort. Par sa ténacité et sa constance, elle atteste sans le dire la résurrection et l’immortalité du « Mort ». Vue sous l’angle de la psychanalyse, cette croyance en l’immortalité rendrait compte d’une nécessité de croire, en l’autre et en soi, pour accéder au sentiment d’être. Se pose cependant la question du croire et du savoir. La croyance, par son adhésion à un non savoir, affirme et atteste; le savoir interroge, polémique, se donne des réponses provisoires. La négation de la mort disposerait à l’illusion du sentiment de toute puissance et constituerait le phantasme d’immortalité. Mais, par la loi du retournement, nier la mort conduirait la psyché à nier la vie.

 

MALTÈSE M-T. et HALFON O., Réflexions sur les interactions familiales dans l'anorexie mentale in Neuropsychiatrie de l'Enfance 38, 470-478, 1990

 

MALTÈSE M-T., Pères et filles, l'amour enkysté in Accueil et Rencontre, 1990

 

 

Mes maîtres à penser : S. Freud, M. Klein, D.W. Winnicott.

H. Arendt, M. de Montaigne.

G. Apollinaire, C. Baudelaire.

 

Mes Maîtres de la musique : F. Schubert, W.A. Mozart, Rachmaninov.

 

 

 

 

 

 

 

Copyright: Marie-Thérèse Maltèse Milcent 2013. mentions legales